ACCUEIL //// NEWS //// ARTISTES //// FORUM ////

Le réveil ?
Cela fait plusieurs mois que le site ne vie que sur le forum. La faute à un manque de temps et de motivation de ma part. J'ai été pris sur plusieurs projets et j'ai à chaque fois remis à plus tard ...


ARTISTES:::
Air

AGORA:::
Forum
Dialogue en direct
Newsletter
Vos suggestions

phpMyVisites | Open source web analytics phpMyVisites


Warning: mysql_num_rows(): supplied argument is not a valid MySQL result resource in /home/www/9d78cc746f2fed5647d6b72e80dbbd78/web/perfectmusic/substance/index.php on line 23

Zoom sur Air


"Soyez le premier à en parler !"

Le Webmaster
L'histoire de Air débute dans les années 1980 au lycée Jules Ferry de Versailles, où étudient Jean-Benoît Dunckel et Nicolas Godin. Aidés d'Etienne de Crécy, d'Alex Gopher et de Xavier Jamaux, ils forment Orange, « highschool band » éphémère qui ne laissera aucune trace discographique de son existence (ce qui ne l'empêchera pas de devenir culte, tant ses membres, via leurs carrières respectives, ont depuis connu une grande influence sur la scène pop française, voire internationale).

Le bac en poche, Nicolas Godin se lance dans des études d'architecture et se voit obligé de délaisser un peu la musique. Pourtant, en 1995, il compose un titre instrumental en hommage à Le Corbusier, Modulor, qu'il présente à Virgin music. Le morceau est retenu pour la compilation Source Lab de cette même année et connaît un certain succès.

De son côté, Jean-Benoît Dunckel étudie les mathématiques (la légende veut qu'il en soit même devenu professeur). Le succès de Modulor semble ouvrir une voie dans le paysage musical français, et les deux complices s'attaquent ensemble à la réalisation de quelques morceaux sous le nom de Air. Ces morceaux seront d'ailleurs, par la suite, regroupés dans le EP Premiers symptômes : on y retrouve quelques classiques, tels que Casanova 70 ou J'ai dormi sous l'eau, qui préfigurent ce que sera le son de Air à ses débuts (influences pop années 1960, ambiances cinématographiques, obsession pour le Moog, accords évoluant autour de la même note de basse...). À l'époque, le groupe se fait connaître en multipliant les remixes, notamment pour Ollano (groupe de Marc Collin où on retrouve également Helena Noguerra et Xavier Jamaux).

La suite est disponible dans leur biographie. (mini bio issue du site Wikipedia)

Cliquez ici pour en savoir plus.